Rechercher
  • Piroulette

Protections féminines lavables : pour répondre à vos questions

Les serviettes hygiéniques lavables, c'est un sacré progrès. Non pas un retour en arrière comme certain(e)s le laissent entendre, mais au contraire un véritable pas en avant. Parce qu'à un moment donné, il est bon de se rendre compte de ses erreurs, de regarder ce qu'on inflige à notre planète et à notre corps aussi, soit dit en passant...


Alors, je sais, rien que l'idée de laver ses serviettes hygiéniques, il y en a que ça choque et j'aimerais mettre ici un peu les points sur les i, comme on dit :)

  • non, on ne revient pas au temps de nos grands-mères qui, je vous le rappelle, glissaient dans leur culotte des linges pliés et repliés pour faire suffisamment d'épaisseur absorbante, rien à voir avec les protections modernes qui se créent maintenant avec des tissus super sympas :



  • non, on ne retourne pas en arrière et on ne va pas laver nos protections au lavoir, les machines à laver existent de nos jours et fonctionnent très bien

  • non, ben non, il n'y a pas d'odeur et ça, c'est une sacrée différence avec les protections féminines jetables qui sont bourrées de gels et autres produits anti-naturels absorbant et bloquant les flux, le hic, c'est qu'au bout d'un moment, ouch ! Bonjour les mauvaises odeurs !! Le sang qui s'écoule sur du coton sent le sang (sans jeu de mot), comme quand on se coupe le doigt, point.

  • non, les protections féminines lavables ne fuient pas plus que les jetables, bien au contraire. Avec leur sandwich en coton, éponge et tissu imperméable, elle protègent très bien.

  • non, elles ne sont pas si épaisses que ça, moins en tout cas que les premières jetables qu'on a eues (je m'en souviens encore, dans les petits emballages colorés et bariolés d'une marque que je ne citerai pas)

  • oui, le confort est maximal car finalement, le corps n'est en contact qu'avec du coton jersey, le même tissu que les culottes, donc et ça, ça change sacrément du plastique ou du fameux pseudo "voile coton" qui n'en est pas



  • oui, l'idée de mettre du tissu foncé à l'intérieur n'est pas dûe au hasard mais à une réflexion menée pour réduire le risque de tâches récalcitrantes

  • oui, les serviettes se lavent très bien, il suffit de les rincer à l'eau froide une fois utilisées. Ensuite on peut les laisser sécher en attendant de les laver toutes ensemble en fin de cycle et voilà, le tour est joué.

Un conseil d'ailleurs pour leur entretien, laissez-les sécher à l'air libre. Le sèche-linge a tendance à rendre les cotons un peu "imperméables" en resserrant trop la trame des tissus, du coup, on diminue l'absorption.



Les protections féminines lavables, finalement, c'est quoi ?


C'est la prise en compte de nos erreurs : le côté pas pratique du tout des linges de nos grands-mères, les matières utilisées des jetables, pas saines du tout et difficilement destructibles. Et on conserve ce qu'on a appris de bien : la forme des jetables, très pratique, avec un système qui se fixe à la culotte, différentes tailles et degrés d'absorption pour les différents flux et enfin la qualité et le confort du tissu coton, idéal pour la peau.


En résumé, les protections féminines lavables, c'est un concentré technique sain pour le corps et la planète, tout simplement.


Et en plus, elles sont jolies alors pourquoi on s'en priverait ?



13 vues

Piroulette

© 2020 par Piroulette - Cécile Boitrand

Une  Question ?